Conférence : deuil périnatal

Print

Aujourd’hui célébrant de funérailles et père de trois enfants, j’ai moi-même vécu, avec ma conjointe, la mort de ma fille Blanche à la naissance.

Je vous livre une conférence construite à partir de mon vécu, de témoignages de parents endeuillés, de lectures et de réflexions.

Voici la réaction de Geneviève Caron, enseignante en soins infirmiers, au Cégep de La Pocatière :

« Cette conférence que vous avez élaborée avec nos besoins plus pointus a été d’une grande utilité pour nos étudiantes en soins infirmiers. Celles-ci ont pu augmenter leurs connaissances, leurs compétences et leurs aptitudes en relation d’aide en lien avec les étapes du deuil et le deuil périnatal.

Nous souhaitons grandement réitérer l’expérience dans le futur considérant les impacts pédagogiques positifs de cette conférence. Vous avez su rendre votre vécu et vos connaissances personnelles et professionnelles accessibles et pertinents pour nos étudiantes en soins infirmiers. »

Techniques

Besoins techniques : projecteur, écran, hauts-parleurs

Conférence : 90 minutes

Formation (combinée avec les Grandes Questions existentielles) : 3 à 5 heures

Lutte contre le Brevetage du vivant : le « retour » d’un « vieux » combat

Breveté une invention mécanique ou un procédé mécanique est une chose. Mais breveter le gène que l’on découvre grâce à ladite invention, c’est autre chose. Vous imaginez si on commençait à breveter toutes les nouvelles espèces animales et végétales que l’on découvre à chaque année ? Une araignée jusqu’ici inconnue ? Un brevet. Un singe jamais observé ? Un brevet. Et ainsi de suite pour les centaines de petits nouveaux à chaque année, car oui, à chaque année, des centaines de nouvelles formes de vie, animale ou végétale, sont découvertes. Ça ne tiendrait pas la route. La découverte ne justifierait en rien la possession de ce qui existait déjà. Pourquoi en est-il autrement parce qu’on est dans le domaine de la génétique ?

Entorse lombaire démocratique

Cette semaine, j’ai failli me faire une entorse lombaire en transportant mon imprimante. Si c’était arrivé, je suis bien convaincu que personne ici ne m’aurait dit d’arrêter de me plaindre parce que je n’ai pas un cancer stade 4. Pourtant, tellement de personnes l’ont fait en réduisant tous les manifestants contre le passeport vaccinal à […]

Rémy Perras

Célébrant de funérailles : parce que fréquenter la mort permet d'apprécier la valeur de la vie. Et parce que chaque rencontre y est particulière, intense, unique. Formateur, Conférencier et Auteur : parce que philosopher permet de rechercher ensemble une certaine sagesse. Journaliste d'entrevues : parce que c'est le meilleur moyen pour un touche à tout de se satisfaire. Ex-globe-trotter : parce que les voyages forment la jeunesse, parce que c'est la meilleure école, j'ai sillonné ou habité le Québec, le Canada, le Mexique, le Guatemala, la France, la Belgique, le Danemark, les Pays-Bas et l'Inde. Depuis l'arrivée de mes propres enfants... je me suis calmé !

Un commentaire

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s