Notre livre

L’ESSENTIELLE ERRANCE

Nouveauté : Les éditions Novalis m’ayant rendu les droits et de plus en plus de gens appréciant les liseuses, le PDF du livre est maintenant disponible pour 10$ sur ce site de ventes de livres électroniques.

L’essentielle errance a été écrit lors d’un voyage d’un an effectué avec ma charmante épouse. 7 mois en Inde pour se faire brasser le préconçu et 5 mois en Europe pour décompresser. Une perte de temps absolument nécessaire, vitale.

Sous forme de chroniques, tous les aspects de la vie y sont abordés : spiritualité, politique, culture, etc. Le tout parsemé de petites citations du jour, de rêves complètement délirants et de courriels envoyés à nos proches tout au long du voyage. Ce livre n’est pas un récit de voyage, mais un condensé de ce qu’on ne peut écrire ailleurs qu’en voyage.

Je souligne aussi la précieuse collaboration d’une illustratrice dont les toiles sont venues donner force et profondeur à quelques pages. Merci Karine!

Ce sont ces toiles que vous verrez défiler ici pendant que je vous lis les premières pages.

Lutte contre le Brevetage du vivant : le « retour » d’un « vieux » combat

Breveté une invention mécanique ou un procédé mécanique est une chose. Mais breveter le gène que l’on découvre grâce à ladite invention, c’est autre chose. Vous imaginez si on commençait à breveter toutes les nouvelles espèces animales et végétales que l’on découvre à chaque année ? Une araignée jusqu’ici inconnue ? Un brevet. Un singe jamais observé ? Un brevet. Et ainsi de suite pour les centaines de petits nouveaux à chaque année, car oui, à chaque année, des centaines de nouvelles formes de vie, animale ou végétale, sont découvertes. Ça ne tiendrait pas la route. La découverte ne justifierait en rien la possession de ce qui existait déjà. Pourquoi en est-il autrement parce qu’on est dans le domaine de la génétique ?

Entorse lombaire démocratique

Cette semaine, j’ai failli me faire une entorse lombaire en transportant mon imprimante. Si c’était arrivé, je suis bien convaincu que personne ici ne m’aurait dit d’arrêter de me plaindre parce que je n’ai pas un cancer stade 4. Pourtant, tellement de personnes l’ont fait en réduisant tous les manifestants contre le passeport vaccinal à […]

4 commentaires

Répondre à Rémy Perras Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s